Les fraudes sur les virements bancaires

Protéger vos informations

Les tentatives d’escroqueries concernent toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.

 

Les pertes peuvent être conséquentes lorsqu’un fraudeur réussit à obtenir d’un collaborateur un ordre de virement à son bénéfice.

 

Réactivité, coordination et communication entre les clients et les équipes CCF sont souvent les clés de la réussite permettant de faire échouer les tentatives de fraude.

L’escroquerie au « faux président »

Via un appel téléphonique, fax ou e-mail, un escroc se fait passer pour un des dirigeants auprès d’un collaborateur pour obtenir de lui une transaction exceptionnelle et confidentielle sur un compte généralement domicilié à l’étranger.

L’escroquerie aux coordonnées bancaires

Un escroc fait croire à un changement de domiciliation bancaire du bailleur, d’un fournisseur ou de tout autre créancier légitime de l’entreprise pour les prochains règlements des loyers ou des factures. Il envoie les nouvelles coordonnées bancaires par courrier électronique, avec des caractéristiques de messagerie très proches de celles de l’interlocuteur habituel.

 

Comme pour l’escroquerie « au faux président », les coordonnées bancaires sont bien souvent domiciliées à l’étranger.

Bon à savoir

Les escrocs renouvellent leurs modes opératoires régulièrement.

L’escroquerie au « faux technicien »

L’escroc se fait passer pour un collaborateur du CCF (services techniques ou de lutte contre la fraude) en invoquant un problème technique ou la vérification d'une ou (des) opération(s) frauduleuse(s). L’objectif est d'obtenir des données personnelles (Identifiants et code secret par exemple) afin de réaliser en toute liberté des paiements ou des virements.

Clients particuliers

  • Soyez vigilants si vous recevez une demande de changement de coordonnées bancaires (provenant du propriétaire votre logement par exemple), notamment si celles-ci sont à l’étrangers.
  • N’hésitez pas à contacter le bénéficiaire à partir de coordonnées que vous possédez déjà - et non des informations communiquées par courrier ou e-mail- afin de vérifier qu’il est bien destinataire de la demande.

Entreprises et professionnels

  • respecter une procédure interne pour l’exécution des virements
  • sensibiliser spécifiquement les collaborateurs au risque d’escroquerie
  • être en veille sur les escroqueries aux entreprises
  • maîtriser la diffusion des informations concernant l’entreprise
  • faire preuve de bon sens et prendre le temps d’effectuer des vérifications
  • veiller à la sécurité des accès aux services de banque à distance
  • sécuriser les installations informatiques
  • contacter rapidement la banque et la police en cas d’escroquerie (ou de tentative)

Les bons réflexes contre la fraude

  • N'utilisez jamais le lien figurant dans un courrier électronique pour vous connecter à un site commerçant et y réaliser un paiement : c’est à vous de saisir saisissez manuellement l’adresse du site internet du commerçant.

 

  • Ne répondez jamais à un e-mail douteux utilisant les coordonnées ou l’identité du CCF. Ne fournissez jamais d’informations à l’expéditeur d’un tel message, et prévenez au plus vite votre conseiller ou notre Centre de Relations Clients.

La sécurité de vos paiements passe par la sécurisation de vos terminaux (ordinateur, téléphone portable, tablettes etc…) :

 

  • ayez un système d’exploitation récent et à jour,
  • disposez d’un anti-virus et d’un pare-feu installé et à jour,
  • n’effectuez aucun paiement si vous pensez avoir un virus sur votre ordinateur,
  • ne téléchargez que des programmes et contenus provenant de sources fiables,
  • choisissez un fournisseur d’accès internet reconnu et suivez ses conseils de sécurité.

Attention aux faux sites lors de vos connexions ou lors du téléchargement de votre application Mes Comptes CCF (téléchargez l'application uniquement depuis l'App Store d'Apple ou le Play Store de Google) :

  • vérifiez que le site Internet ccf.fr est sécurisé (https devant l’adresse du site, ou un cadenas fermé, icône d’une clé dans le navigateur),
  • enregistrez l'adresse du site Internet ccf.fr une fois vérifiée dans vos favoris
  • protégez vos identifiants de connexion et ne les divulguez à personne,
  • connectez-vous régulièrement à votre Espace Client pour suivre vos débits et crédits, pour repérer les opérations frauduleuses. Vérifiez aussi la date de votre dernière connexion.
  • déconnectez- vous de manière sécurisée, en cliquant sur le bouton « déconnexion » de votre Espace Client.

  • ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires, vos données confidentielles (identifiants de connexion ou mots de passe) ou toutes informations personnelles par téléphone,
  • n’appelez pas un numéro transmis par un inconnu,
  • en cas de doute, contactez immédiatement la banque et faites opposition si nécessaire.

 

Attention aux appels

  • contactez-nous en agence ou par téléphone auprès de notre centre de relation clients pour confirmer que la proposition est bien en provenance du CCF,
  • ne fournissez aucun document ou information confidentielle par email, téléphone ou courrier,
  • n'effectuez aucun transfert d'argent

  • sachez détecter les promesses irréalistes et les comportements suspects

Le placement est idéal et réservé à quelques privilégiés. Le conseiller est très souvent insistant et ne s’intéresse ni aux besoins d’épargne, ni à la situation financière de la victime. Enfin, il fait pression et demande d’effectuer le premier versement rapidement. Méfiez-vous toujours des offres trop attractives ! 

 

  • pas d’indice de fraude ?

Avant d’investir, des vérifications s’imposent : Ce site Internet est-il connu et sérieux ? Ce conseiller est-il enregistré dans les fichiers des autorités ? Il est important de bien comprendre le produit d’investissement afin de placer des fonds. L'AMF publie notamment sur son site une liste noire des sites frauduleux.

 

Lorsque vous êtes contactés par une personne prétendant intervenir pour le compte d’un établissement financier connu, vérifiez la réelle existence de l’offre proposée en vous rendant en agence ou en contactant un numéro de téléphone officiel (et surtout pas celui figurant sur l’offre frauduleuse),

 

  • soyez vigilant avec les sites Internet qui pourraient faire miroiter une évolution fictive du portefeuille

Certains sites Internet peuvent donner une multitude d’informations, notamment les montants investis : se méfier des prévisions de rentabilité importante affichées via des graphiques et autres tableaux de bord ainsi que de l’affichage de (faux) agréments et messages rassurants tels que des références et des commentaires. 

 

  • pour en savoir plus, consultez le site de l'AMF (Autorité des Marchés Financiers)

L’AMF a émis des recommandations pour se prémunir contre ce type de fraude.

Besoin d'aide ?

Nos équipes sont à votre disposition

Toutes les équipes du CCF, en agence comme au Centre de Relations Clients, vous accompagnent dans vos projets et répondent à vos questions.

Consultez nos pages d'aide en ligne

Trouvez les réponses aux questions que vous vous posez sur nos produits et services bancaires et laissez vous guider par nos tutoriels sur la gestion de vos comptes.

A lire sur les fraudes courantes

Nos conseils pour vous protéger contre les fraudes courantes

Apprenez à identifier les caractéristiques des fraudes les plus fréquentes, afin d’agir au mieux en conséquence.

Découvrir